Gîtes Daudet, Barbegal, Mazet d’Amélie, Montmajour, Pitchoune – Arles

Se ressourcer aux portes d’Arles, au pied d’un site classé, pour des vacances bien méritées est la promesse des gîtes du mas Vinca aux noms évocateurs de Provence et de bien vivre.

À quelques kilomètres du centre d’Arles, aux portes du parc des Alpilles, sur une route de campagne, à l’entrée une grille imposante, juste après un champ d’oliviers, où oie et canards nous accueillent. L’oie s’appelle Brigitte, c’est un peu la gardienne des lieux, elle prévient Éric Gidde de notre arrivée. Ce vaste domaine arboré d’oliviers est le paradis des animaux. Le chien Pio et le chat Gypsy se glissent entre nos jambes en signe de bienvenue. Éric est adhérent à la ligue de protection des oiseaux. D’ailleurs on aperçoit des tourterelles à collerette noire.

Les 6200 m2 de terrain ont été achetés en 2004. Professeur, l’activité est saisonnière. « Ma philosophie est de vivre au plus près de la nature et des animaux, c’est pourquoi nous avons opté pour ce terrain un peu isolé et protégé par l’abbaye de Montmajour qui est un site classé. » Cinq logements pour recevoir des familles en été. « Je fais en sorte de créer du lien entre les personnes en choisissant des familles dont les enfants ont sensiblement la même tranche d’âge. Les prix sont bas car mon plaisir est de faire plaisir, et les vacances sont sacrées! » Gidde-arles-mas Vinca GDF13Pour accueillir au mieux ses locataires, les gîtes ont été conçus sans vis-à-vis. L’indépendance est totale. Tous possèdent un jardin privatif avec tables, chaises, barbecue et oliviers bicentenaires. Dans l’un d’eux, un bain romain privé permet de se baigner en toute intimité. Pour tous, un boulodrome et une grande piscine hors sol sont installés dans un espace zen. « La déconnexion est mon mot d’ordre. Pour qu’elle soit totale, je me demande si je ne vais pas arrêter le wi-fi. Ici, il n’y a aucune nuisance visuelle ou sonore, même les cigales ne viennent pas chanter, nous n’avons pas de résineux sur le terrain » souligne Éric. Je rassure les amoureux de ces chants, quelques cigales ont fait entendre leur voix par-ci, par-là.

Èric Gidde est un personnage haut en couleur. Il abhorre les airbnb et « tous les géants américains qui séquencent les vacances. Les vacances doivent être un moment d’apaisement, se poser et non changer de toit un jour sur deux. Ici, je fais en sorte que tout soit simple et tranquille ». Il va sans dire qu’avec de telles valeurs, le tri sélectif est pratiqué sur la propriété. Un des gîtes a même obtenu la labellisation Panda, et un potager en biodynamique est cultivé. La décoration intérieure de chaque maison est moderne et confortable. La légende veut que ce terrain se retrouve sur une des peintures de Van Gogh « Les ruines de Montmajour ». Petit rappel : Arles est une ville culturelle en pleine effervescence. En repartant, au loin, nous apercevons la tour du Luma scintillant sous le soleil zénithal. Ici, un séjour mêle culture et nature.

Gidde-arles-mas Vinca GDF13

Total
5
Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*