La Claudelyne, Fuveau.

Niché dans les ruelles d’un village perché, en pays d’Aix, au pied de la sainte Victoire, la Claudelyne offre une parenthèse pour passer un moment tranquille à deux.

Au téléphone, une voix douce m’explique comment se rendre jusqu’au gîte. Sandrine Tessier aime décrire Fuveau. « C’est un village magnifique, pittoresque et humain. Il se trouve dans le triangle d’or Marseille, Aix et Aubagne. On peut facilement rayonner à partir de ce point ». De ces 3 villes des Bouches-du-Rhône, on va randonner sur les collines de Pagnol, découvrir les paysages de Cézanne et la douceur d’Aix-en-Provence, se perdre dans la rebelle Marseille.

Sandrine a longtemps travaillé dans l’hôtellerie de luxe, l’accueil fait partie de son ADN. Après avoir lâché le monde de l’hôtellerie, elle décide d’ouvrir un gîte. Après avoir vendu la maison marseillaise de ses parents, elle a un coup de cœur pour cette maison de village en plein centre de Fuveau.

 

Elle compose un nid d’amour pour deux personnes avec de l’espace, un jardin intérieur et une petite terrasse extérieure. Une vraie maison de village provençale. La décoration a un esprit de maison de famille avec ses photos en noir et blanc. « J’aime tout ce qui rend beau, l’art, la décoration. Je veux que mes invités se sentent bien, qu’ils aient de la place pour s’isoler. Pour toutes ses raisons, j’ai choisi de ne la louer que pour deux personnes. » L’écoute, les bons conseils, Sandrine sait faire. Après l’hôtellerie, elle est devenue coach en images et aimait redonner confiance aux femmes. Elle a aussi donné des formations sur l’accueil.

Depuis 5 ans, elle ouvre aussi son gîte pour des écrivains en résidence dans le cadre de l’association des écrivains de Provence. Sa rencontre avec un auteur marocain lui a ouvert les portes de la créativité, depuis Sandrine écrit. Un premier livre autobiographique, et un roman en cours. Sur le chemin de sa vie, tout s’imbrique, et cette maison semble lui porter chance.

Total
5
Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*